Nespresso essaie le développement durable

Nespresso a finalement trouvé une réponse à "What Else": le développement durable.
D’ici à 2013, 80% des capsules en aluminium Nespresso devront être recyclées.
En SUisse, Nespresso recycle déjà 63% de ses capsules grâce à un réseau de collecte mais rien n’existe ailleurs comme en France où 2 systèmes sont en test depuis l’été.
Un centre de recyclage à Rungis récupère 150 points de collecte dans toute la France (boutiques, points Kiala, déchetteries.
Un système public tente d’exister via les centres de tri.
Aucune incitation financière à rapporter les capsules n’existe et c’est peut-être ça qui empêchera la réalisation des objectifs de Nespresso.
Parallèlement, Nespresso voudrait que 80% des achats de café vert soient certifiés par l’ ONG Rainforest Alliance dont l’objet est de veiller à ce que le café soit payé 30% au dessu du cours pour aider les petits producteurs.
25000 producteurs pour 50% du café acheté par Nespresso sont déjà certifiés.
Nespresso s’engage aussi à réduire ses émissions de carbone. Pour l’instant, une capsule correspond à 82 grammes de CO2 (notamment à cause de l’électricité des machines à café donc un système de veille automatique réduirait déjà de 25 grammes l’émission de CO2)


Voir d'autres articles du même sujet dans: Actualités du luxe et de la mode

Donnez votre avis sur Nespresso essaie le développement durable ou posez une question !