Hermès et l’utilisation de peaux d’animaux exotiques

L’organisation de défense des animaux PETA a demandé à Hermes d’arrêter d’utiliser des peaux d’animaux exotiques (comme les serpents et les lézards).
Selon PETA qui a lancé cet appel à Jakarta , les animaux dont la peau est utilisée par Hermes sont parfois dépecés vivants en Indonésie (L’Indonésie est l’un des principaux pays fournisseurs de peaux utilisées dans la fabrication de sacs ou de produits de maroquinerie  )

PETA a montré à la presse une vidéo avec des lézards mourant lentement, la gorge tranchée, des serpents et de jeunes crocodiles dont la peau est découpée alors qu’ils sont encore vivants.

"Nous appelons Hermès à se comporter comme un véritable leader de l’industrie du luxe et à garantir le bien-être des animaux", a demandé Ashley Fruno, responsable Asie de PETA (People for the Ethical Treatment of Animals).

Selon PETA, plusieurs grandes marques, comme Nike ou H&M, ont accepté de ne plus fabriquer de produits utilisant la peau d’animaux exotiques.


Voir d'autres articles du même sujet dans: Actualités du luxe et de la modeHermes

Donnez votre avis sur Hermès et l’utilisation de peaux d’animaux exotiques ou posez une question !